• Konichiwa Asian fans (bonjour),

    Aujourd’hui, je vous propose de revenir sur le film d’animation : Kono Sekai no Katasumi ni. Une intrigue touchante sur une partie de l’histoire japonaise très marquante avec sa touche d'amour tout en subtilité !

     

     

    AfficheTitre original :  Kono Sekai no Katasumi ni / この世界の片隅に

    Titre alternatif : Dans un recoin de ce monde / In This Corner of the World

     Genre : historique -romance – drame

    Studio d'animation : Mappa

    Date de sortie : 12 novembre 2016

    Durée : 2h05

     

     ❁ Synopsis ❁

     

     Suzu Urano est une fille d'Hiroshima. Lorsqu'elle se marie avec le fils de la famille Hojo, elle part vivre chez lui, à Kure, une ville où l'aspect militaire est particulièrement présent puisque disposant d'une base navale. Alors que leur quotidien se met en place, la jeune femme découvre la vie de couple. Petit à petit, la vie de Suzu empire et la guerre n'arrange pas les choses. En 1945, un événement va littéralement bouleverser son existence…

     

    ❁ Seiyu  principaux ❁

     

    Le récit suit le quotidien d’une jeune femme, rêveuse et aimant dessiner. Alors, qu’elle souhaite se marier, son vœu se retrouve exaucé et elle part vivre chez son futur conjoint. Tout est nouveau pour elle, celle-ci devant trouver sa place parmi ses « étrangers ».

    Globalement, le scénario est certes, un peu bateau et pas tout à fait innovant pourtant, on entre facilement dedans puisqu’on s’attache à notre héroïne, Suzu, aux autres personnages qui l'entoure et aux aléas de sa nouvelle vie de jeune mariée. Les décors sont quant à eux sublimes, graphiquement l’équipe de chara-design s’est surpassé pour nous proposer une réalité visuellement tout en douceur proche d’un Japon néanmoins bouleversé par la guerre. Et oui notre jeune épouse va également, découvrir la dure réalité d’un pays rationné où il est parfois difficile de trouver de quoi se nourrir, sans compter sur la menace bien présente des bombes venus du ciel.

    En bref, le long métrage est une réussite que ce soit du côté de son pitch ou de ses décors. Nous sommes happés par l’histoire et surtout par cette héroïne fragile et courageuse donnant de sa personne.

     

    ❁ Trailer ❁

     

     

    Un film d’animation qui interpelle à la fois sur la guerre, la société japonaise de l’époque et qui est une véritable ode à la vie !

    Shūmatsu ni o ai shimashou (on se retrouve en fin de semaine)

    votre commentaire
  • Konbanwa (bonsoir),

    Pour célébrer la fête des amoureux comme il se doit, je vous fais découvrir en ce jour trois films live adaptés de manga, mêlant romance et adolescence !

     

     

    AfficheTitre original : 四月は君の嘘

    Titre alternatif : Shigatsu wa Kimi no Uso / 4-gatsu wa kimi no uso / Your Lie In April

    Manga original : Arakawa Naoshi

    Genre : romance – musique - scolaire

    Date de sortie : 10 septembre 2016

    Durée : 2h

     

    ♡ Synopsis ♡

     

    Kosei Arima est un prodige du piano. Il a remporté de nombreux concours sous les consignes autoritaires de sa mère. Depuis, le décès de sa mère il est incapable d'entendre le son, de son instrument. Un jour, le destin lui permet de rencontrer Kaori Miyazono. Grâce à ses amis d'enfances Tsubaki Sawabe et Taishi Nakagawa. Kaori est une joueuse de violon à l’esprit libre. Kosei reprendra-t-il le piano avec son aide ?

     

    ♡ Acteurs principaux ♡

     

    ╭──────༺♡༻──────╮

    Le long-métrage avait tout pour plaire que ce soit sur le plan scénaristique, le casting ou encore l’ambiance. J'avais déjà grandement apprécié l'anime, mais cette adaptation est tout autant réussite. Le récit ce centre ici, bien plus sur l’évolution de la relation de nos deux solistes (Arima & Kaori). Les émotions de chacun sont intenses et perceptibles. Le mal être de Kosei suite à la mort de sa mère est présentée de façon moins dramatique que prévu, rendant ainsi ses souvenirs moins oppressants.

    On y retrouve toutefois, la plupart des scènes importantes du récit. Les producteurs se sont de ce fait cadrés sur quatre personnages en laissant certains... pourtant, cela ne gêne en rien le visionnage ! Les acteurs restent naturels et ne surjouent pas. Les parties musicales sont mélodieuses et transmettent toute la magie nécessaire aux œuvres écoutés. L’histoire est dynamique allant à l’essentiel, il est juste dommage de noter l'absence des autres rivaux pianistes permettant aux héros de rebondir.

    Une très belle revisite s’adressant à tous, que l'on connaisse ou non l'oeuvre dont il est tiré !

    ╰──────༺♡༻──────╯

    ♡ Trailer ♡

     

     

     

    AfficheTitre original : 一週間フレンズ。

    Titre alternatif : Isshukan Friends

    Manga original : Hazuki Matcha

    Genre : Romance – maladie - Scolaire

    Date de sortie : 18 février 2017

    Durée : 2h

     

    ♡ Synopsis ♡

     

    Yuki Hase est un lycéen, aimant dessiner. Il voudrait se rapprocher de sa camarade de classe Kaori Fujimiya qui est toujours toute seule. Cependant, ses nombreux refus à son égard cachent un terrible secret. Kaori souffre d’une amnésie dissociative oubliant ses amis chaque lundi. Malgré cela, Yuki insiste pour devenir ami avec elle.

     

    ♡ Acteurs principaux ♡

     

    ╭──────༺♡༻──────╮

    Le récit nous entraîne dans le quotidien de deux jeunes, abordant non seulement l’adolescence, mais l’amnésie dissociative vécût par Kaori. Le scénario ne va pas trop vite, laissant les sentiments des protagonistes s’installer progressivement. L’héroïne qui s’était renfermée sur elle-même se sociabilise, allant jusqu’à découvrir d’où vient sa maladie !

    Les acteurs ont ici bien retranscrit ce qui faisait la beauté de l’intrigue. Les fans de l’anime ou du manga y retrouverons les scènes clés, dont certaines diffères légèrement. Yuki a gardé son caractère déterminé et son sourire, tout étant plus doux et posé. On y retrouve ainsi une bande d’ami qui rend nostalgique ce genre de moment. L’arrivée de Kujo (Shuhei Uesugi) permet au film de ne pas trop tomber dans la routine. La frontière entre l’amour et l’amitié est de ce fait, très infime. Les deux heures du long métrage ne se voient même pas, car rien n’a été laissé au hasard et cela fait plaisir.

    Une adaptation simple, mais efficace tout en restant accessible à tous un chacun !

    ╰──────༺♡༻──────╯

    ♡ Trailer ♡

     

     

     

    AfficheTitre original : ピーチガール

    Manga original : Miwa Ueda

    Genre : romance – triangle amoureux - scolaire

    Date de sortie : 20 mai 2017

    Durée : 1h55

     

    ♡ Synopsis ♡

     

    Adachi Momo est une lycéenne dont les cheveux sont rougis par le chlore et sa peau bronzée, suite à la natation. A cause de son image extérieure elle passe pour une fille facile. Sa pseudo-amie Kashiwagi Sae, veut avoir tout ce qu'elle a et ce jusqu'au moindre détail. Momo aime depuis le collège Toji, mais ment en prétendant aimer Okayasu Kairi, le tombeur du lycée. Cependant, Sae ne met pas longtemps à comprendre et  celle-ci décide de tout mettre en œuvre pour les séparer.

     

    ♡ Acteurs principaux ♡

     

    ╭──────༺♡༻──────╮

    Le long métrage s’inscrit comme on l'attendait dans le registre de la comédie romantique classique. Cependant, si elle reste agréable j'ai une préférence pour l’anime. Le film reprend la plupart de l’histoire, ainsi que quelques variantes. Là où le bas blesse c’est qu’on aurait apprécié un réel développement des sentiments et une évolution de notre trio. Hélas, on ne retrouve pas l’attachement de l’héroïne pour Toji ou bien la transition avec Kairi… Les amourettes de Momo manquent de profondeur et la trame de base manque de cohérence, passant d’un passage à l’autre tout en embrouillant le spectateur.

    Pourtant, les thèmes cruciaux sont présents tels que le premier amour, les mensonges, les trahisons, les réconciliations et la rupture vers l’arrivée d’un nouvel amour. L’originalité n’était pas de mise donc, j'espérais au moins un jeu irréprochable des acteurs ! Cependant, les personnages ne sont pas marquant étant de pale copie des originaux ! Enfin, la bande-son est totalement passé inaperçu. 

    L’adaptation est ainsi en demi-teinte restant tout de même satisfaisante pour ceux qui recherche un film de détente. Ceux qui connaissant la licence passeront leur chemin contrairement au novice qui apprécieront peut être plus. 

    ╰──────༺♡༻──────╯

    ♡ Trailer ♡

     

     

    Vous êtes à présent, bien préparer pour une soirée remplit d'amour ! 

    Mata kondo (à la semaine prochaine).

     


    votre commentaire
  • Konbanwa Asian fans (bonsoir),

    Je vous présente à présent le J-Drama de ce mois qui avait grand bruit lors de sa sortie en 2018. Personne ne croyait vraiment à une adaptation de cette suite et pourtant, impossible de ne pas replonger dans une intrigue similaire, quand on connait la série culte Hana Yori Dango !

     

     

    AfficheTitre original : Hana Nochi Hare ~Hanadan Next Season~ / 花のち晴れ~花男 Next Season~

    Titre alternatif : Boys Over Flowers Season 2

    Web comic original : Yoko Kamio

    Genre : comédie - romance - scolaire

    Chaîne : TBS

    Période de diffusion : du 17 avril  au 26 juin 2018

    Épisodes : 11 x 56 min

     

    ღ Synopsis ღ

     

    Dix ans ont passé depuis que les F4 : Tsukasa Domyoji, Rui Hanazawa, Sojiro Nishikado et Akira Mimasaka, sont diplômés de l'Académie Eitoku. Depuis leur départ, l’école est en déclin et un autre groupe à prit la relève :  les Correct 5, représenté par Haruto Kaguragi. Ceux-ci, ont pris une mesure préventive en trouvant les étudiants, mauvais payeurs et en les expulsant. Haruto a également, un secret.  Il aime commander des choses étranges sur internet censé le protéger de la malchance. Oto Edogawa travaille à temps partiel dans un konbini (superette) et fréquente également Eitoku. Elle est devenue pauvre, suite à la faillite de l’entreprise de son paternel. Son fiancé est Tenma Hase fréquentant le lycée rival Momozono.

     

    ღ Acteurs principaux ღ

     

     

     

    Hana Nochi Hare, est une comédie traitant du passage de l’adolescence à celui de l’âge adulte faisant un bien fou au moral. L’histoire ne se contente pas d’y reprendre des héros similaires à Hanadan. Non, elle nous présente un groupe de personnage totalement nouveau. Les références  sont cependant, nombreuses puisque Haruto a connu Tsukasa qui est son modèle. Ainsi, les guest stars raviront les fans du premier drama sans toutefois perdre les nouveaux. S’il est encore question d’un couple loin d’être destiné et cumulant les maladresses, la présence du fiancé (Temna) et de la petite amie temporaire (Megumi) se démarque de l’autre version. En effet, Oto n’est pas comme Makino et Haruto n’est pas Tsukasa. Un vrai bon point pour cette suite, offrant un récit certes, classique sans pour autant être barbant ! On y retrouve, toutefois les thèmes récurrents de la compétition, de l’amour, les tracas du quotidien et la pression du milieu social… Pour ce dernier point, la pression exercée par les familles aisées sur leurs progénitures, reste proche d’une certaine réalité.

     

     

    Qui est-ce ?Qui dit romance implique forcément un couple, voir deux. Ici le pitch, commence par un mariage arrangé par deux familles (celle d’Oto et Temna). Ce couple nous propose deux chemins bien distincts avec d’un côté Oto, devenue pauvre et de l’autre Temna souhaitant conserver son engagement. Mais, ce serait sans compter sur les Corect 5 et sa rencontre avec leur chef, car face à Haruto et le choc des deux milieux, ses résolutions se brisent petit à petit… On a alors, notre fameux schéma du triangle amoureux et ses deux personnalités en oppositions. Temna représentant  la sécurité et l’homme parfait. Tandis que le second évoque quant à lui l’aventure  à travers sa maladresse et son manque de confiance. Ce duel n’a rien de révolutionnaire, mais marche très bien pour l’évolution des protagonistes. A souligner, que l’arrivée de Megurin (Megumi) apporte également son lot de situations captivantes !

     

     

    La série est une bonne surprise, tout en restant cohérente à l’univers de l’auteur original. On s’attendait à un reboot pourtant, l’histoire ne suit pas les mêmes enjeux. Une vraie recherche dans les protagonistes a été mise en place, tout en restant dans le registre choisi. L’héroïne à du caractère pourtant, l’indécision de ses sentiments ajoute des situations variées. Ainsi, le spectateur passe facilement, du rire, aux larmes pour un moment agréable. La ligne directrice est classique voir prévisible, sans pour autant ennuyer. Le C5 a également son importance, apportant un certain soutien à Haruto et Oto. Enfin, l’ost apporte un bon dynamisme au drama ; la plupart du temps joyeux et entraînant. On retiendra, surtout l’opening du groupe King & Prince qui donne la pêche et la voix magnifique de Utada Hikaru déjà présente dans la version précédente ! Une suite qui tient donc, toutes ses promesses.

     

    ღ Trailer ღ

     

     

    Le drama japonais Hana Nochi Hare, m’a conquise tout autant que le cultissime Hana Yori Dango. Un indispensable pour les irréductibles de la première version où les accro à la romance.

    Oyasumi nasai mina-san (bonne nuit) !

    votre commentaire
  • Ohayo mina-san (bonjour à tous),

    On continue sur notre thème phare du mois (la romance) et cette fois place à un petit Boy’s love. Le show-biz va de pair avec un duo à croquer !

     

     

    AfficheTitre original : Dakaretai Otoko 1-i ni Odosarete Imasu. / 抱かれたい男1位に脅されています。

    Titre alternatif : DAKAICHI -My number 1- / My Number One ! / Dakaretai Otoko No.1 ni Odosareteimasu. / Dakaretai Otoko Ichii ni Odosarete Imasu.

    Genre : comédie – romance – homosexualité - mature (+16 ans)

    Studio d’animation : CloverWorks

    Plateforme de diffusion : Wakanim

    Période de diffusion : du 5 octobre au 28 décembre 2018

    Épisodes : 13 x 24 min

     

    •◦❥•Synopsis •◦❥•

     

    Saijou Takato est acteur depuis l'enfance et il détient depuis cinq ans le titre de l'homme le plus désiré dans les magazines. Cependant, son règne prend fin brutalement avec l'arrivée d'Azumaya Junta, un jeune acteur ayant débuté sa carrière trois ans plus tôt. Il supporte assez mal de se retrouver relégué au second rang par un jeune prodige, ne voyant en Junta qu’un rival à éliminer. Mais lorsque ce dernier l’invite devant ses collègues à boire un verre pour obtenir des conseils sur son jeu d’acteur, Takato ne peut pas refuser. Suite à cette soirée trop alcoolisée, Takato se réveille nu dans le lit de Junta…

     

    •◦❥•Seiyu principaux •◦❥•

     

     

     

    L’intrigue rappellera aux amateurs de ce registre un autre anime abordant un sujet similaire : Love Stage. Nous y retrouverons donc, deux stars en concurrence et une tension sexuelle qui est palpable. Le pitch est loin d’être innovant, mais nous fait passer un bon moment de rigolade et de détente ! Les épisodes sont ainsi, rythmés par le quotidien des tournages, les disputes de notre couple et les scènes intimités.

    Bref, les protagonistes sont stéréotypés et dans un huit clos limités, mais pas plus que dans d'autres animes. Leurs sentiments et leurs questionnements restent ceux d’un couple avant tout, comme attendu du scénario. De plus, il y a une réelle évolution de leur relation qui de ce fait ne stagne pas, restant certes prévisible sans pour autant être dénué d’intérêt. Enfin, côtés rivaux Ayagi apporte un petit plus tout en pimentant le récit et amenant nos héros à revoir leurs priorités. Bref, on passe un agréable moment devant pour un format plus que correct.

     

     

    •◦❥•Trailer •◦❥•

     

     

    Dakaretai Otoko 1-i ni Odosarete Imasu. est un yaoi qui ne se contente pas de nous plonger dans l’intimité d’un couple. Il y a aussi l'exploitation du milieu du divertissement qui entre en jeu et des héros super attachants !

     MaTaNe (à la semaine prochaine)

    1 commentaire
  • Annyeonghaseyo (bonsoir),

    Aujourd’hui, je commence les festivités et reviens sur  le K-Drama Reunited Worlds. L’histoire mêle romance, cuisine et voyage temporel ainsi qu’un crime à élucider tout un programme !

     

     

    AfficheTitre original : Dasi Mannan Segye / 다시 만난 세계

    Titre alternatif : Into the New World

    Genre : comédie - drame - romance

    Chaîne: SBS

    Plateforme de diffusion : Dramapassion 

    Période de diffusion : du 19 juillet au 21 septembre 2017

    Épisodes : 20 x 60 min

     

    ღ Synopsis ღ

     

    Sung Hae Sung est un lycéen en dernière année. Il est l'aîné d'une famille de quatre enfants très proches et tous vivent chez leur grand-mère. Au lycée, Hae Sung fait partie d’un groupe de cinq amis, dont Jung Jung Won avec qui il entretient une relation particulière. Un soir, alors qu'il retourne exceptionnellement au lycée, Hae Sung trouve un élève gravement blessé. En voulant aller chercher de l'aide, il se fait renverser par une voiture et meurt. Douze ans après sa mort, le jeune homme réapparaît mystérieusement sur le toit de son lycée avec la même apparence qu'au moment de sa mort. Il retrouve alors Jung Won, qui travaille comme assistante de cuisine dans un restaurant et qui se sent responsable de sa mort.

     

    ღ Acteurs principaux ღ

     

     

     

    Le drama se construit en plusieurs parties (passé / présent / futur) qui s'emboîtent tout au long du pitch. On y suit le quotidien d’une bande d’amis et anciens camarades de classe. A travers, différents souvenirs chacun se révèlent doucement. Hae-Sung, mort depuis douze ans, refait alors surface créant la surprise générale. Le mystère sur sa présence rend le scénario certes loufoque, mais mérite notre attention. Grâce à cette touche de fantaisie, on se prend vite au jeu qui dégage ainsi des sujets traitant de la perte d’un être cher, la remise en question de sa vie après cela… Des thèmes fort intéressants et tout public !

     

     

    Un peu d'intimité xDLes personnages sont nombreux sans que toutefois, nous perdions nos repères puisque c’est surtout le couple  Jung Won et Hae-Sung qui tient la barre du drama. Un duo attachant cumulant, joie de vivre et douceur dans un quotidien qu’ils auraient pu vivre. Bien que l’intrigue, semble accablante pour le jeune homme et l’issue étant déjà déterminée, le jeu en vaut la chandelle. Hae-Sung peu ainsi aider sa famille, découvrir la vérité cachée derrière son accident et vivre une deuxième fois ! Enfin, la présence du chef cuisinier Cha Min-Joon offre également, un beau triangle amoureux testant l’amour des deux en plus, de nous faire saliver devant des plats de pâtes succulents !

     

     

    Reunited Worlds ne révolutionne pas le sujet, de la mort ou celui du fantastique avec sa romance pourtant, il reste séduisant. On y retrouve les éléments indispensables à un bon récit, une enquête qui trouve un dénouement plus ou moins attendu et une fin convenable. Hélas, le format aurait pu être réduit de quelques épisodes en trop. Le scénario finissant par traîner et ne plus avoir d’intérêt, sauf si on apprécie d’y suivre une romance atypique. Notons cependant, que le choix des OST a été quant à lui judicieux avec des artistes triés sur le volet et des ambiances bienvenues. La série ne se démarque pas plus que les autres productions du même acabit, mais n’en demeure pas moins bienveillante.

     

    ღ Trailer ღ

     

     

    La série fait partie des classiques, restant tout public et pleine de fraîcheur. Avis aux amateurs de belles romances, un brin irréel !

    Jumal-e yagsog (rendez-vous en fin de semaine).

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires